Accueil > J'y étais ! > Devoxx 2012 et Android

Devoxx 2012 et Android

Si vous n’avez eu la chance de participer au Devoxx à Anvers cette année, voici un petit retour sur ce qui s’est dit sur Android pendant l’événement.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons quelques chiffres clés de l’événément.

Devoxx 2012 c’est :

  • 3400 participants,
  • un peu plus de 190 speakers,
  • 188 slots dont 16 University, 24 Tools in action, 10 Labs, 25 BOF, 24 Quickies et 89 Conferences (sans compter les keynotes, code story, hackergaarten…)

Cette année seulement 6% des talks traitaient d’Android contrairement à l’an passé (2011) où l’OS représentait 9% des sujets. Un chiffre en baisse mais tout de même plus important que Devoxx France 2012 où seulement 3% des sujets concernaient Android. On espère voir davantage de bonhommes verts lors du Devoxx UK 2013, dont l’annonce a été faite lors de la keynote de bienvenue, et Devoxx France 2013.

Conférences

Au total, 11 slots étaient consacrés à Android : 2 BOF, 3 Tools in Action, 1 University, 1 Labs et 4 Conférences. Les talks étaient principalement animés par des googlers dont Richard Hyndman, Nick Butcher, Xavier Ducrohet ou encore Romain Guy et Chet Haase…

Le duo de choc : Romain Guy et Chet Haase

Vous avez probablement déjà entendu parler de Romain Guy et de Chet Haase. Ils font tous deux partie chez Google de l’équipe en charge de l’UI toolkit d’Android. Leurs talks sont toujours très agréables à suivre et très intéressants.
Ils nous ont proposé 3 talks au total pour ce Devoxx, 2 techniques et un plus orienté marketing avec présentation du smartphone Nexus 4, de la tablette Nexus 10 et des nouveautés de la version 4.2 d’Android, qu’ils ont d’ailleurs officiellement sortie pendant l’événement.
L’un des 2 talks techniques n’était autre que “For butter and worse” qu’ils avaient déjà présenté lors du Google I/O en avril dernier, durant laquelle ils présentent les améliorations et optimisations qu’ils ont apportées à l’UI pour qu’elle soit plus réactive et plus fluide dans la version 4.1 (Jelly Bean) de l’OS. Ils exposent également des bonnes pratiques à respecter pour garder une application aussi fluide que possible et les outils utiles au débuggage de l’UI. La présentation du Google I/O est d’ores et déjà disponible. Pour la version Devoxx, il va falloir attendre encore un peu.

Open sourcez vos projets!

C’est l’un des messages que Jake Wharton, créateur d’ActionBarSherlock et développeur chez Square*, a essayé de faire passer lors de sa conférence “Bootstrapping Android Apps with open source”.

Il nous a fait part d’un très grand nombre de librairies open source sur lesquelles Square s’est appuyé pour développer leur(s) application(s) et qui ont, pour la majeure partie, été développées par leurs soins.

Voici la liste des librairies en question :

  • ActionBarSherlock : rétro-compatibilité de l’action bar apparue avec la version 3.0 (Honeycomb)
  • NineOldAndroids : rétro-compatibilité de l’API d’animation apparue avec Honeycomb,
  • Retrofit : client REST type-safe pour Android et Java,
  • Tape :  une FIFO basée sur les fichiers pour Android et Java,
  • Dagger : système d’injection de dépendances pour Android et Java,
  • Roboelectric : exécutait les tests unitaires sur votre JVM pour gagner du temps,
  • Robotium : tests d’intégration à la Selenium,
  • ViewPagerIndicatorOkHttp, Pollexor, MockWebServer, PonyCrossing, Fest, Mockito, Spoon (pas encore disponible mais qui permettrait de faciliter l’exécution des tests d’intégration).

*Square propose un système de paiement par carte à partir d’un smartphone.

Diet Driven Development avec AndroidAnnotations

Ce n’est pas en spectacteur mais en speaker que j’ai pu participer à ce “Tools in action” consacré à AndroidAnnotations. Avec Pierre-Yves Ricau avons construit le talk autour de 2 parties, la première était consacrée à la présentation du projet et les motivations de sa création et la deuxième à un live refactoring d’une application existante à la façon AndroidAnnotations. Vous trouverez le code source de l’application refactorée sur github.

Rendez-vous sur Parleys

Toutes les vidéos des talks seront disponibles sur Parleys, vous pourrez ainsi les (re)voir. Il va tout de même falloir être patient car les vidéos sont rarement disponibles avant 1,5 ou 2 mois après l’événement. En attendant, vous pouvez toujours aller jeter un oeil aux interviews des “googlers” dont celle de Chet Haase et Romain Guy enregistrée lors de l’évenement.

Share
Categories: J'y étais ! Tags: ,
  1. 06/03/2015 à 16:42 | #1

    Toutes les vidéos des talks seront disponibles sur Parleys, vous pourrez ainsi les (re)voir. Il va tout de même falloir être patient car les vidéos sont rarement disponibles avant 1,5 ou 2 mois après l’événement. En attendant, vous pouvez toujours aller jeter un oeil aux interviews des “googlers” dont celle de Chet Haase et Romain Guy enregistrée lors de l’évenement.

  1. Pas encore de trackbacks